Escales du Livre

Dialogue : Des vies fragiles

Qu’ils soient en fuite, marginalisés ou seulement de passage, les personnages des neuf nouvelles qui composent ce recueil sont confrontés aux fractures du réel.

En révélant nos vulnérabilités contemporaines, Belinda Cannone, dans Les vulnérables (Stock), rend un hommage lumineux à ceux qui peinent à trouver leur place.

Dans Soudain ma bouche est pleine (L’ire des marges), Derek Munn s’attache à traquer l’infime, à nommer l’indicible : des personnages qui doutent, ne parviennent pas toujours à exprimer ce qu’ils pensent ou ressentent, comme s’ils se trouvaient en perpétuel décalage avec une réalité dans laquelle ils peinent à s’incarner.

Présenté par Auguste Poulon

Belinda Cannone © Philippe Matsas
Derek Munn © Loïc Le Loët
  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

Date

07 Avr 2024

Heure

15:00 - 15:50

Thématiques

Littérature

Lieu

Le Kiosque, Hall Vitez
Entrée Square Dom Bedos
Catégorie

Autres invités