Spectacles, Lectures & Performances - Escale du Livre

Spectacles, Lectures & Performances

Littérature générale, graphique et jeunesse


Pour la littérature jeunesse, le programme des festivités est à retrouver ici 



L’escale en guinguette / Soirée

Vendredi 31 mars de 19h à 00h, Place Renaudel
Gratuit // Restauration et bar sur place.

 

L’Escale en guinguette concoctée par Merci Gertrude : animations, jeux littéraires, quiz, Boum, concert de Jérémie Malodj’, ateliers de Bienvenue au Club, initiation danse…




Chaleur / Lecture dessinée - Création 2017

Vendredi 31 mars à 19h, Salle de l’atelier – Durée : 1h
Tarifs :  6€ / 8€

 

Chaleur de et par Joseph Incardona, dessiné par Christian Cailleaux 

 

La Finlande : ses forêts, ses lacs, ses blondes sculpturales… et son Championnat du Monde de Sauna. Chaque année, des concurrents viennent de l’Europe entière pour s’enfermer dans des cabines chauffées à 110°. Le dernier qui sort a gagné. Les plus acclamés sont Niko et Igor : le multiple vainqueur et son perpétuel challenger, la star du porno finlandais et l’ancien militaire russe. Opposition de style, de caractère, mais la même volonté de vaincre. D’autant que pour l’un comme pour l’autre, ce championnat sera le dernier. Alors il faut se dépasser. Aller jusqu’au bout. À la fois pathétiques et sublimes, Niko et Igor illustrent avec éclat le désir d’absolu de la nature humaine.




Soyez imprudents les enfants / Lecture dessinée en musique

Vendredi 31 mars à 20h30, Salle Vauthier – Durée : 1h
Tarifs :  6€ / 8€

Soyez imprudents les enfants, Véronique Ovaldé accompagnée du dessinateur Charles Berberian et du musicien Bastien Lallemant.

 

Anastasia a 13 ans, elle s’ennuie à mourir, observe ses parents à qui elle ne voudrait en rien ressembler et attend désespérément qu’un événement survienne et fasse exploser son quotidien de banlieue de Bilbao. À l’occasion d’une sortie scolaire, elle découvre une toile du peintre Roberto Diaz Uribe représentant une femme nue. Véronique Ovaldé a l’art de camper des héroïnes aussi fragiles que volontaires, celles qui peuvent un jour dire : « J’ai l’impression de ne plus avoir jamais à renoncer à rien. »




Comment, sur les bords du fleuve Niger, naquit Ségou, la ville des karités et des acacias / Concert et lecture dessinée

Vendredi 31 mars à 21h, Plateau TV – Durée : 45mn
Tarifs : 6€ / 8€

Avec Jean-Denis Pendanx, auteur de Au bout du fleuve (Futuropolis), Isabelle Fruleux, comédienne et Doudou Cissoko, musicien.
C’était il y a longtemps. A cet endroit qui n’était pas encore Ségou, il n’y avait pas un seul des quatre mille quatre cent quarante quatre acacias, ni l’autre, l’acacia au dos tordu. Un garçon décida de marcher tout droit devant. Sous un tamarinier, il trouva un vieil instrument de musique. Le ngomi n’était pas qu’un simple instrument de musique… Rêves, amour, trahison, destruction et renaissance, sur les rives du fleuve Niger.




Déambulation architecturale autour de Sainte-Croix / Balade

Samedi 1er avril à 10h30, Rdv Parvis de l’Église Sainte Croix à 10h15 – Durée : 1h00
Tarifs : 3€ / 5€

Venez découvrir le Conservatoire Jacques Thibaud construit selon des principes et une esthétique typiques des années 1970 et l’École des Beaux-Arts bâtiment construit au XVIIe siècle pour les moines de l’abbaye. Suivie d’une dégustation de vin Blaye – Côtes de Bordeaux. Déambulation proposée par l’association Pétronille avec les équipes du Conservatoire et de l’Ecole des Beaux-Arts.




Sur la piste des rêves / Balade Lecture Musicale

Samedi 1er avril à 10h45, Départ : Point Accueil (Tnba) – Durée 1h00
Réservation indispensable

Les aborigènes trouvaient leur chemin grâce à leur connaissance d’un chant sacré qui transmettait à la fois descriptions précises d’une voie pour le voyage à pied et récits mythiques. Inspirés par ces héritiers du « Temps du Rêve “. « Sur la piste des rêves », vous invite à une balade-lecture musicale dans le quartier Sainte Croix-Saint Michel, pour partager nos songes. Au cours de cette marche, accompagnée par le musicien Joe Doherty, lors de haltes, les participant(e)s aux ateliers d’écriture menés par Sébastien Laurier et Jean-Denis Pendanx nous lisent leurs rêves. Ainsi, peut-être, à notre tour, pouvons-nous inventer un nouveau rêve commun et de fait, un nouveau monde.




T2 Trainspotting / Projection

Samedi 1er avril à 11h, Utopia
Tarif : 4€/ préventes à l’Utopia à partir du 23 mars

Projection en présence d’Irvine Welsh

D’abord, une bonne occasion s’est présentée. Puis vint la trahison. Vingt ans plus tard, certaines choses ont changé, d’autres non. Mark Renton revient au seul endroit qu’il ait jamais considéré comme son foyer. Spud, Sick Boy et Begbie l’attendent. Mais d’autres vieilles connaissances le guettent elles aussi : la tristesse, le deuil, la joie, la vengeance, la haine, l’amitié, le désir, la peur, les regrets, l’héroïne, l’autodestruction, le danger et la mort. Toutes sont là pour l’accueillir, prêtes à entrer dans la danse…




Le Collectif Crayon / Impro de dessin

Samedi 1er avril à 15h30, IUT Plateau TV – Durée : 1h00

Qui se cache derrière le nom de Collectif Crayon ? Des auteurs de toutes formes littéraires réunis pour le plaisir du jeu dans un réjouissant spectacle d’improvisation de dessins. Qu’ils soient illustrateurs ou écrivains, virtuoses du pinceau ou délicieusement maladroits, ils s’affrontent sans complexe dans une joute dessinée en direct et en musique. À l’aide de contraintes formelles ou thématiques tirées au sort par le meneur de jeu et avec la complicité du public, le spectacle de Collectif Crayon est une rafraîchissante récréation.

Dorothée de Monfreid, dessinatrice, et Clémentine Mélois, auteur, se prêtent au jeu, arbitré par le grand Jean-Yves Duhoo.




Lecture d'inédits

Samedi 1er avril à 15h30, Galerie des étables – Durée : 1h00

 

Deux écrivains, connus pour leur romans pour la jeunesse dévoilent un extrait d’un texte inédit, destiné cette fois à des adultes. Hubert Ben Kemoun est un écrivain prolifique – plus de 200 titres à son actif. Il fut également auteurs de pièces radiophoniques, dialoguiste pour Radio France et dramaturge. Il lève un coin du voile sur un texte inédit. Gaïa Guasti est une jeune romancière talentueuse, qui a principalement écrit en littérature jeunesse. Elle a fait ses débuts en littérature pour les adultes avec le remarquable Grand projet de Domenico Maccari, dit le copiste, peintre sans talent (Thierry Magnier). Elle nous livre un texte inédit et très personnel.




Dom Bedos de Celles, facteur d’orgue par Emmanuelle Pagano / Lecture

Samedi 1 er avril à 16h, Abbatiale Sainte Croix – Durée : 1h00

Dom Bedos de Celles, moine bénédictin, un des plus grands facteurs d’orgue du 18e siècle, a donné son nom à la place où se déroule l’Escale du Livre. Il est aussi devenu un des personnages de Saufs riverains (POL). Emmanuelle Pagano lira des extraits de son livre concernant Dom Bedos et son oeuvre la plus connue, l’orgue de l’abbaye de Saint-Croix, devant cet orgue même. Elle répondra ensuite volontiers aux questions du public.




Au Centuple / Lecture

Samedi 1er avril à 16h30, Galerie des étables – Durée : 1h00
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

“Au Centuple est un projet un tantinet dérisoire qui a au moins le mérite de m’amuser. Cent histoires, réelles ou fictives, en cent mots et en cent jours. Rien ne vous oblige à les lire en cent secondes ou en faisant les cent pas. Si vous souhaitez pimenter l’expérience en effectuant cent pompes ou cent tractions au cours de la lecture, sentez-vous libres!”
Jérôme Lafargue lit Au centuple, 100 histoires réelles ou fictives, en 100 mots.




La folle histoire du monde / Lecture en musique et conversation

Samedi 1er avril à 17h30, Studio de création – Durée : 1h
Tarifs : 6€ / 8€

Avec Camille de Toledo (récitant et lecteur), Valentin Mussou (violoncelle) et Claude Chambard (discussion) sur des dessins d’Alexander Pavlenko.

Inspiré du Livre de la faim et de la soif (Gallimard), ce roman-monde aux mille et une histoires, Camille de Toledo nous invite ici à une fresque des temps, de ce siècle de démences, de sauvageries. A travers des moments de lecture musicale et de conversation, Toledo cherche « la joie » et nous raconte ici la folle Histoire de notre monde, celui du 21e siècle, en nous plongeant dans des contes, des mythes transformés, où se croisent Moïse, Borges, les quatre mousquetaires et les femmes d’Arabie… De ce voyage à la fois littéraire et poétique, Toledo dit en reprenant les paroles de son père qu’il s’agit de « donner forme à l’informe du monde. »




Bibliomane : Assemblage participatif / Performance

Samedi 1er avril à 18h, Galerie des étables – Durée : 1h00
Entrée libre dans le limite des places disponibles

Le Bibliomane est un livre-bibliothèque. Imprimé au gré des éditions, page par page, durant 10 ans, il est la passion des livres suscitée chez ceux qui les écrivent, les lisent et les éditent. Ses deux auteurs, l’éditeur Walid Salem et l’écrivain Donatien Garnier invitent le public de l’Escale du livre à participer à la dernière étape de fabrication : un assemblage électrisé par la bande son composée spécialement par le musicien électroacousticien Arnaud Romet. L’assemblage sera précédé d’une présentation et d’une lecture par les deux auteurs.




Lointain / Lecture en musique

Samedi 1er avril à 18h30, Salle de l’atelier – Durée : 1h
Tarifs : 6€ / 8€

Lointain de Marie Modiano, accompagnée des musiciens Peter Von Poehl et Sébastien Grandgambe.

Une jeune femme se souvient de ses vingt ans : entre une rencontre sur le pont des Arts avec un écrivain américain à peine plus âgé qu’elle et une interminable tournée théâtrale où elle entrevoit l’envers du décor. Dans Lointain (Gallimard), Marie Modiano écrit se confronte aux malaises contemporains, à la terreur diffuse qui habite parfois l’époque.
Marie Modiano accompagnée de Peter von Poehl à la guitare et Sébastien Grandgambe au violoncelle fera une lecture des extraits de son nouveau roman.




Shamisen / Concert lecture dessiné

Samedi 1er avril à 18h30, Plateau TV – Durée : 45mn
Tarifs : 6€ / 8€ 

Japon, début du 20e siècle. Setsuko a 8 ans quand ses parents partent pour la grande ville, dernier espoir d’une vie meilleure. Son père, vieillissant, est un ancien samouraï qui boit trop pour oublier la dissolution de sa caste et qui, victime d’un accident, ne peut plus subvenir aux besoins de sa famille. Il prend la décision de vendre Setsuko à une maison de geisha réputée.

Le monde des geisha, très codifié, impose que les petites filles commencent comme servantes, avant de devenir maïko, apprenties, et enfin geisha. L’initiation dure des années, dans d’impitoyables conditions. Afin de supporter sa condition Setsuko, devenue Kitsune, se réfugie, en secret, dans l’apprentissage du shamisen, la guitare à 3 cordes traditionnelle qui accompagne le chant des geisha.

Avec les dessins de Christian Durieux (Geisha, le jeu du shamisen, Futuropolis), Hiroto Aizawa au shamisen, et lectures bilingues d’Etsumi Sato.

 




La forêt des renards pendus / Lecture dessinée

Samedi 1er avril à 20h,  IUT Plateau TV – Durée : 45mn
Tarifs : 6€ / 8€

Lecture dessinée avec l’auteur Nicolas Dumontheuil et le comédien Laurent Rogero

 

Rafael Juntunen a peur. Il avait réussi à s’échapper avec le magot de son braquage. Mais son ancien complice sort de prison et va venir réclamer sa part. Juntunen prend la fuite au fin fond de la Laponie, dans la forêt des renards pendus. Il ne veut partager son magot avec personne. Mais il ne pourra pas rester tranquille bien longtemps, rejoint très vite par un ex-major de l’armée alcoolique, et une Lapone nonagénaire en cavale. Les trois complices de circonstances vont résister à tout et mener une version isolée de la belle vie. Mais on ne transgresse pas impunément les lois qui règlent la vie en société… Dans les romans d’Arto Paasilinna le grand Nord est habité de marginaux aussi fous qu’étranges. Nicolas Dumontheuil s’approprie avec jubilation l’intrigue loufoque de l’auteur finlandais. Aventure, humour et démesure dessinent des histoires pittoresques mémorables et sans concession




Prendre dates / Spectacle

Samedi 1er avril à 20h, Salle de l’atelier – Durée : 1h
Tarifs : 6€ / 8€

Performance de Marc Citti et Serge Renko – Mise en scène: Delphine Ciavaldini et Jean-Luc Chanonat.

C’était à Paris, en janvier 2015. Comment oublier l’état où nous fûmes. On se regardait incrédules, effrayés, immensément tristes. Ce sont des deuils ou des peines privés qui d’ordinaire font cela, ce pli, mais lorsqu’on est des millions à le ressentir ainsi, il n’y a pas à discuter, on sait d’instinct que c’est cela l’histoire.
Prendre Dates de Patrick Boucheron et Mathieu Riboulet retrace les événements ayant lieu du 6 au 14 janvier 2015 et chacun des auteurs livre à l’autre et au lecteur ses impressions et réflexions au fil des jours, au fil des heures.




Frère animal (second tour) + Djs Set / Concert littéraire

Samedi 1er avril à 20h, Rock School Barbey.
Partenariat Escale du livre / Rock School Barbey
Tarifs : 20€ (en loc) / 23€ (sur place) / Gratuit à partir de 21h45
Réserver

Le second volet de Frère Animal reprend l’équipe initiale de même que la forme du premier épisode: une fable contemporaine entièrement en musique, parlé et chanté.
C’est l’histoire de Thibaut,jeune homme défavorisé et à la dérive, tentant en vain de s’insérer dans une société qui a décidément peu de place pour lui.
C’est par la même occasion l’histoire d’une ville moyenne française en 2015 en proie à une montée de l’extrême droite fulgurante qui promet des sueurs froides au moment de l’élection présidentielle de 2017. La France et sa violence toute contemporaine restent au coeur de ce nouvel épisode avec une question centrale : comment une jeunesse désemparée et de plus en plus nombreuse cède-t-elle à l’idéologie d’extrême droite ? Hypothèses ou réponses en musique et en mots dans cet album intitulé Second tour.
Avec Florent Marchet, Arnaud Cathrine, Valérie Leulliot, Nicolas Martel et Benjamin Vairon.

Suivi d’une soirée DJs, avec des auteurs aux platines. Groove !
Avec le dessinateur Hervé Bourhis, le musicien Sol Hess et le disquaire indépendant Total Heaven, feat. Babouche.
A l’occasion de la parution du Petit livre Black Music, dans lequel Hervé Bourhis raconte son amour des musiques noires populaires américaines, depuis la ségrégation jusqu’à Obama. Avec Sol Hess, scénariste de bande dessinée et musicien dans plusieurs groupes remarqués dont Sol Hess and the Sympatik’s et Sweat Like An Ape!.




Papiers s’il vous plaît ! / Soirée

Samedi 1er avril à 22h30, N’a qu’1 oeil
Gratuit / Bar et petite restauration sur place

 

Soirée de lectures imaginée par Carole Lataste et Patrice Luchet. Plusieurs auteurs qu’ils soient romancier, poète, sociologue, dessinateur, après avoir passé du temps ensemble et croisé leurs travaux d’écriture, effectueront une lecture ensemble de leurs textes.




Mise en espace de Bâtard Nuit noire de Nicolas Meusnier / Lecture

Dimanche 2 avril 11h30, Studio de création – Durée : 1h00
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Le Plongeoir est un comité de lecture porté sur les écritures théâtrales contemporaines, créé par la Cie la Nageuse au Piano et le Glob Théâtre, en partenariat avec l’Ecole Supérieure de Théâtre Bordeaux Aquitaine- éstba.

Pour cette première session, nous avons sélectionné Bâtard Nuit noire de Nicolas Meusnier. Une pièce dense et riche traversée par les thèmes de la famille, des ravages de l’amour et de la sexualité. Une mise en lecture et en espace avec les élèves de l’ESTBA, dirigée par Virginie Barreteau. Cette lecture sera suivie d’une rencontre avec l’auteur.

Attention : certains passages sont susceptibles de heurter la sensibilité de jeunes spectateurs. Nous conseillons cette présentation aux publics adultes et adolescents.




Brigitte Giraud / Lecture d'inédit

Dimanche 2 avril 14h, Studio de création – Durée : 45min
Gratuit sur réservation

Brigitte Giraud, née en Algérie, a publié plusieurs livres dont L’amour est très surestimé, prix Goncourt de la nouvelle, Une année étrangère, Avoir un corps ou encore Nous serons des héros (Stock). Elle vient nous lire des extraits de son livre à paraître en août Un loup pour l’homme (Flammarion).
Durant la guerre d’Algérie, un infirmier appelé se voit confronter à la réalité des affrontements par les corps qu’il soigne et les récits que lui confient les “soldats en pyjama”. C’est l’histoire de la folle amitié entre ce jeune homme et un garçon amputé.




Leçon d’émerveillement / Lecture conversation

Dimanche 2 avril à 15h, Galerie des étables – Durée : 1h00
Entrée libre dans la limite des places disponibles 

 

Parfois le silence règne, nous sommes paisibles et concentrés, la lumière est belle et notre regard vigilant : alors l’émerveillement nous saisit. D’où vient ce sentiment fugitif ? Il ne résulte pas forcément de la nature grandiose de la situation ou du spectacle. Souvent c’est un état intérieur favorable qui nous permet de percevoir une dimension secrète et poétique du monde. Sous la forme d’une promenade méditative plus que d’une réflexion méthodique, la romancière et essayiste, Belinda Cannone nous invite à une balade pleine de douceur sur le fil de ses propres émerveillements et nous donne des clés pour nous permettre, à notre tour, de savoir contempler.




Journal du Brise lame / Performance

Dimanche 2 avril à 15h15, Salle de l’Atelier – Durée : 30min
Dans le cadre des 25 ans des éditions de l’attente.
Gratuit sur réservation

Performance qui s’appuie sur le Journal du brise-lames, FPS littéraire* en cours de développement. Le texte lu par Juliette Mézenc et les images produites par le jeu vidéo, dans lequel Stéphane Gantelet navigue en temps réel, entrent en dialogue. Nous suivrons une femme qui débarque sur une jetée inspirée du brise-lames de Sète, puis nous arpenterons un autre niveau, celui des newtopies, utopies artisanales et chaotiques déployées sur des cartes topographiques aux reliefs instables.
*FPS littéraire : le lecteur évolue en caméra subjective dans un environnement virtuel où lire/voyager fait gagner des points de vie.
Bourse CNC DICRéAM 2014, bourse SCAM 2015, bourse de création de la Région Languedoc-Roussillon 2015

 




Du sombre au clair, l'Apocalypse en dix chants / Lecture en musique

Dimanche 2 avril à 16h00, Salle de l’atelier – Durée : 1h
Tarifs : 6€ / 8€

Du sombre au clair, l’Apocalypse en dix chants, Carole Zalberg et le compositeur Clément Walker-Viry.
“Je devais répondre à une commande d’écriture sur le thème de l’Apocalypse. Ce qui s’est imposé, ce qui est pour moi le champ de l’apocalypse contemporain, c’est la situation des réfugiés. Apocalypse au sens de désastre pour nombre de ces êtres errant malgré eux, rejetés, considérés avec plus de peur que d’humanité. Apocalypse au sens de révélation car c’est aussi de ces flux, ces mélanges, ces réinventions que renaît le monde. J’ai écrit les dix chants qui composent « Du sombre au clair » avec l’arrière-pensée de la musique, les ai adressés au fur et à mesure au jeune et talentueux compositeur Clément Walker-Viry, qui a su produire son propre récit en écho, en dialogue, en prolongement.”




Séduire pour convaincre / Conférence dessinée

Dimanche 2 avril à 16h, Café Pompier – Durée : 1h00

Établie dans ses grandes règles il y a plus d’un demi-siècle aux États-Unis, la communication politique ne concerne pas seulement les candidats à une élection : il s’agit en réalité d’un jeu à trois parfaitement consenti entre les hommes politiques, les médias et l’opinion publique. Christian Delporte est historien et universitaire. Il est l’un des plus importants spécialistes de l’histoire de la communication politique française.

Terreur Graphique est adepte d’un humour volontiers trash et potache. Il a publié récemment Ces gens-là (Dargaud), un recueil de dessins d’actualité pré-publié sur Libération.fr. Ensemble, ils signent un ouvrage dans la collection La Petite Bédéthèque des savoirs (Le Lombard).




Marie NDiaye / Lecture d'inédit

Dimanche 2 avril 16h15, Studio de création – Durée : 45 minutes
Gratuit sur réservation

S’exerçant à l’écriture depuis l’âge de 12 ans, elle n’en a que 17 lorsque paraît son premier roman Quant au riche avenir. Rosie Carpe la mène sur la voie de la consécration. Sa pièce de théâtre, Papa doit manger, entre au répertoire de la Comédie-Française en 2003. Marie NDiaye s’est imposée comme l’un des écrivains les plus importants de sa génération. Elle reçoit le Prix Goncourt en 2009 pour Trois femmes puissantes.

Elle nous fera entendre un texte en cours d’écriture.




La France comme ma poche / Lecture - Création 2017

Dimanche 2 avril à 17h, Salle de l’Atelier – Durée : 1h
Gratuit sur réservation

La France comme ma poche de Willy Von Beruf par Jean-Yves Cendrey.

Traversant la France au volant de sa voiture allemande, Willy se demande ce qui l’a poussé à accepter la convocation énigmatique en ses terres girondines de son père cacochyme, écrivain en retraite dont il ne sait rien depuis des décennies.
Livre gigogne, comme une sorte d’écho lointain des Lettres Persanes, cette manière d’anti-guide de voyage, nous fait traverser notre belle France de l’intérieur en secouant ses oripeaux littéraires, politiques, commerciaux, voire sociaux, et les coups pleuvent dru sur cette grande terre de la pleurniche qui jouit de son auto-mortification permanente face à un monde qui s’en fiche un peu voire carrément…




On ne dormira jamais / Lecture en musique

Dimanche 2 avril à 18h, Studio de création – Durée : 1h
Tarifs : 6€ / 8€

On ne dormira jamais de Bruce Bégout (Allia) par le Collectif Crypsum.

 

C’est à l’Institut médico-légal, surnommé L’Hôtel, que se croisent les personnages interlopes de ce roman noir. Le narrateur, directeur de ce lieu déroutant, décrit la lente dépravation de son institution. Suite à sa rencontre avec Valère, producteur de films pornographiques, il accepte une étrange proposition : que l’Institut abrite un club clandestin… Dehors, un mal jaune se propage. « Cloaque nauséabond », l’Institut devient l’antre d’une véritable fête des morts. Aussi affutée que le scalpel du narrateur qui dissèque les cadavres, la plume de Bruce Bégout nous entraîne aux confins d’une extase ultime, d’une décomposition totale.




En attendant Bojangles / Lecture

Dimanche 2 avril à 18h30, Salle Vauthier – Durée : 1h
Tarifs : 6€ / 8€

Hippolyte Girardot lit En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut

 

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.
En partenariat avec Lire en poche