Au programme

11 & 12 juin 2016 - Jardin Louis David



EDL-ANDERNOS-16-VISUELSamedi 11 & dimanche 12 juin 2016
Jardin Louis David
Rencontres littéraires & spectacle jeune public
Gratuit

Un week-end littéraire construit en partenariat avec la ville d’Andernos-les-Bains qui annonce notre prochaine collaboration avec la médiathèque dans le cadre de notre Prix des lecteurs – Escale du livre 2017 dont la sélection sera dévoilée début octobre 2016.
Vous retrouverez des écrivains engagés sur des sujets d’actualités : Pierrette Fleutiaux et les migrants, Pascal Bruckner avec notre rapport à l’argent, l’exil avec Carole Zalberg ou encore une certaine éloge de la lenteur avec Olivier Bleys et des contes tout en douceur pour les enfants...
Les rencontres seront suivies d’un temps de dédicace et de vente des ouvrages par la librairie d’Andernos-les-Bains : Le Jardin des Lettres.

 

INFORMATIONS PRATIQUES
Médiathèque d’Andernos-les-Bains : 05 56 03 93 93
Escale du livre : 05 56 10 10 10
Jardin Louis David : 14, avenue Pasteur / Andernos-les-Bains
En cas de météo défavorable, rencontres et spectacle à la Maison Louis David.



Samedi 11 juin - 16H : L'Eloge de la marche avec Olivier Bleys

“À l’âge où les vrais aventuriers raccrochent leur sac à dos”, Olivier Bleys a choisi d’entreprendre un tour du monde à son goût : marcher un mois par an, sans jamais dévier de son cap – plein est, vers le soleil levant. Dans L’art de la marche (Albin Michel), nous le suivons pas à pas traversant l’Europe jusqu’à la frontière ukrainienne, où il ira cet été.
En une époque où tout va vite, trop vite, l’auteur de Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes exalte l’esprit de lenteur et fait de ce tour du monde par étapes l’aventure extraordinaire d’un homme ordinaire.

 

Auteur d’une trentaine d’ouvrages, Olivier Bleys a reçu de nombreux prix – dont le prix François Mauriac de l’Académie française et le Grand Prix du Roman de la SGDL. Traduit en dix langues, il a publié aux éditions Albin Michel Le Maître de Café, et plus récemment Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes (août 2015), dans la première sélection du Prix Goncourt et qui a figuré dans le carré final du Goncourt des lycéens.

 

Rencontre présentée par Pierre Mazet, président de l’Escale du livre.




Samedi 11 juin / 18h : Antidote à l'indifférence avec Pierrette Fleutiaux

Deux femmes. L’une jeune, enceinte, noire, totalement démunie, qui dit s’appeler Destiny. L’autre, Anne, grand-mère depuis peu, blanche, classe moyenne, éduquée. Par hasard, entre ces deux femmes s’enclenche une relation fragile.
Anne se heurte à la violence du passé de Destiny. La jeune Nigériane, même au plus profond de sa misère, est certaine d’avoir un destin.
Avec Destiny (Actes Sud), Pierrette Fleutiaux nous interroge sur la façon dont nous voyons les migrants, mais décrit aussi la manière dont eux nous perçoivent, derrière les images et les clichés.

 

Lauréate du prix Femina en 1990 pour son roman Nous sommes éternels, Pierrette Fleutiaux est l’auteure d’une œuvre de tout premier plan. Elle a publié de nombreux romans et nouvelles chez Gallimard, ainsi que chez Actes Sud et Leméac.

Rencontre présentée par Pierre Mazet, président de l’Escale du livre.




Dimanche 12 juin / 11H & 14H30 : Les contes en tissu Passerel

La conteuse Caroline Gillet a de bien drôles d’amis : un petit oiseau qui s’envole à la volette, une grenouille à la trop grande bouche, une petite poule rousse espiègle, un loup qui voulait changer de couleur et un machin. Oui, un machin !
Dans la douceur de leur pays tout en tissu et en volume, elle vous contera leurs aventures…
Les « contes en tissu», imaginés par l’association Passerel, sont composés d’un décor et de personnages mobiles illustrant un récit, qu’il soit issu d’un album jeunesse, de la tradition orale de France ou d’ailleurs, ou encore inventé au fil des rêves et des mots.

 

Deux sélections d’histoires :
– 11h, à partir de 2 ans
– 14H30, à partir de 4 ans.




Dimanche 12 juin / 11H : Géographie intime avec Carole Zalberg

Carole Zalberg retourne pour la première fois en trente ans en Israël pour un projet de fiction autour de ses trois cousins nés à Tel Aviv. Pour sa famille installée là-bas, c’était une évidence, elle viendrait un jour s’établir là, chez elle.
Mais pourquoi envisager un exil ? Et une terre, quelle qu’elle soit, peut-elle vraiment être synonyme de sécurité ?
À travers ce journal de Tel Aviv, A la trace (Intervalles), Carole Zalberg explore l’ambigüité de son lien avec cette” terre promise” et interroge les malentendus d’une famille que l’exil rassemble et éloigne à la fois.

 

Carole Zalberg est romancière, parolière et critique littéraire. Elle a reçu plusieurs prix littéraires dont le Prix Littérature Monde 2014 pour Feu pour feu (Actes Sud).

 

Rencontre présentée par Pierre Mazet, président de l’Escale du livre.




Dimanche 12 juin / 16H : Grand Entretien avec Pascal Bruckner

“L’argent est une promesse qui cherche une sagesse. L’expression doit s’entendre au double sens : il est sage d’avoir de l’argent, il est sage de s’interroger sur lui. Avec l’argent, nul n’est à l’aise : ceux qui croient le détester l’idolâtrent en secret. Ceux qui l’idolâtrent le surestiment…”
Dans La sagesse de l’argent (Grasset), le romancier, philosophe et essayiste Pascal Bruckner décrypte ce qu’il appelle la « merveilleuse ambiguïté » de l’argent et nous parle de notre rapport fascination/répulsion pour l’argent qui dit tout de nous et de notre intimité.

 

Pascal Bruckner enseigne à l’université de New York. Il est maitre de conférence à l’Institut d’études politiques de Paris et collabore au Nouvel Observateur et au Monde.

 

Grand Entretien présenté par Serge A. Receveur, Prix Montaigne.